Couvre-chefs d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud …

Couvre-chefs d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud … Ce n’est pas sans regret que nous quittons cette belle région du Monde … ce long voyage d’une année fut l’occasion de partager avec vous la beauté de ces couvre-chefs portés par des hommes et des femmes formidables. Et avant de monter à bord du bateau en direction de l’Asie, voici une petite rétrospective historique qui nous permet de comprendre l’origine des coiffes de ces pays.

 

L’histoire des chapeaux intimement liée aux rencontres entre les civilisations …

 

couvre_chefs_Incas_médaillon_Marie_Chapeaux

L’origine des premiers couvre-chefs trouve son explication dans l’histoire des civilisations et plus précisément des déplacements effectués par l’Homme depuis bien des siècles. Ainsi, à l’origine du peuplement américain, des peuplades asiatiques (probablement mongoles) de Sibérie traversèrent le détroit de Béring, hypothèse émise par un savant jésuite, le père José de Acosta, il y a 400 ans de cela. Cette hypothèse est toujours portée par les chercheurs et les scientifiques d’aujourd’hui. Une autre école, plus récente, évoque l’arrivée sur le continent américain des grands navigateurs que furent les polynésiens depuis le XXème millénaire avant JC.couvre_chefs_inca_représentation_Marie_Chapeaux

Les recherches archéologiques portées sur ces deux mouvements migratoires permettent de retrouver de fortes similitudes dans l’utilisation de poils, plumes, coquilles, os, dents, griffes et ergots, piquants, de différents animaux, tuyaux de plumes, becs d’oiseaux, queues et cornes cousus sur les couvre-chefs et les vêtements. Et ce du nord au sud du continent américain. Dans les Andes, on retrouve également des similitudes étranges : sur des poteries déterrées, les archéologues ont fait la surprenante découverte de représentations d’hommes assis en position du lotus portant des turbans étranges. Des similitudes entre les peuples de l’Asie, de l’Océanie et de l’Amérique. Et nous en sommes qu’au début de ces nouvelles découvertes …

 

L’arrivée des Européens … synonyme de nouvelles influences et créations …

 

couvre_chefs_Hernan_Cortes_Souverain_Moctezuma II_Marie_Chapeaux

L’arrivée des Européens, dont le célèbre conquistador Hernan Cortès (qui s’est vu offrir, en 1519, une coiffure de plumes par le souverain aztèque Moctezuma II) marque un tournant culturel important dans l’histoire des coiffes portées par les hommes et les femmes du continent américain. En effet, après l’ère terrible de la conquête, les couvre-chefs portés par des Espagnols, civils et militaires, des Portugais, des colons venus de la Péninsule Ibérique marquèrent et influencèrent la forme, la couleur et l’utilisation des coiffes portées par les Indiens des Andes et d’Amérique Centrale.

couvre_chefs_Pérou_Cusco_Marie_Chapeaux

De nos jours, les indiens des Andes et d’Amérique Centrale portent des chapeaux, fruits de la mixité entre les symboles ancestraux puissants (l’origine ethnique, le statut social, l’altitude du village d’origine ou d’implantation géographique) et le mélange des cultures et des styles amérindiens et européens. Ne serait-ce le célèbre panama porté tant par les indiens que par les occidentaux, déjà présent dans l’iconographie inca !

 

 

couvre_chefs_coiffe_amazonienne_Marie_Chapeaux

Une particularité intéressante qu’il nous convient de souligner : les coiffes portées par les indiens d’Amazonie ! Une pratique multiséculaire à la charge symbolique forte : porter de telles coiffes est synonyme de puissance au sens noble du terme (être un vrai homme, après le rituel du passage de l’enfance à la vie adulte). Une pratique qu’il est vital de protéger car abîmée, progressivement détruite par son exposition brutale aux civilisations modernes : aujourd’hui, il ne reste que quelques centaines d’indiens d’Amazonie qui portent ces coiffes …

 

Les couvre-chefs, objets témoins de l’histoire des civilisations …

Ainsi, le chapeau et les autres couvres-chefs sont des objets témoins de l’histoire des peuples, de leurs déplacements, de leur brassage et de leurs devenirs, et ce quelque soit, les continents, les civilisations, les hommes et les femmes du Monde.couvre-chefs_gauchos_amigos_argentina_Marie_Chapeaux

A ce titre, nous quittons (mais nous y reviendrons dans quelques années) l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud pour le continent asiatique, en effectuant la traversée du Pacifique et de l’Océanie.

 

couvre-chefs_bateau_Marie_Chapeaux

 

 

Notre Tour du Monde des Chapeaux continue …

A bientôt ! https://www.facebook.com/boutiquemariechapeaux/

Étiqueté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique en ligne est en cours de mise à jour et reviendra dès le 17 décembre 2018 Rejeter